logo vert et gris
creatrice mome market

En 2016, un simple prototype de robe pour enfants mis en ligne sur Facebook a marqué le début d’une aventure entrepreneuriale exceptionnelle pour Chantal, la créatrice de Mômemarket, une marque de vêtements de cérémonie pour enfants qui combine élégance et responsabilité écologique.

Sans budget initial, cette mère célibataire a su transformer sa passion et son instinct en une entreprise florissante, refusant de se conformer aux normes établies de l’industrie de la mode…

La « robe Chloé » : le levier de cette success story

La création de la « robe Chloé », premier prototype de la marque, avec son jupon en tulle et son bustier en dentelle de coton, a suscité une demande phénoménale dès sa première apparition en ligne.

Avec un modèle économique basé sur la précommande, la fondatrice a su rapidement constituer une trésorerie lui permettant de développer d’autres collections, tout en s’appuyant sur une usine portugaise prête à s’adapter à ce succès inattendu.

Cette dynamique de précommande a caractérisé la première année d’existence de Mômemarket, avant de céder la place à une professionnalisation et une diversification de l’offre.

Face à une croissance exponentielle, la créatrice a misé sur l’apprentissage autodidacte et le soutien sans faille d’une équipe dédiée. L’investissement dans de nouveaux modèles, comme la « robe Constance », a nécessité des fonds supplémentaires, que Chantal a pu assurer.

Cette audace a permis à Mômemarket de se distinguer dans un marché peu porteur à l’époque, en proposant des tenues de cérémonie de moyenne gamme (en termes de positionnement de prix), mais de qualité supérieure.

Par ailleurs, la marque propose aussi des produits uniques, 100 % originaux, à l’instar d’un costume pour petite fille (véritable gilet de costume + pantalon 7/8), d’une combinaison short (sublime !), d’un short costume pour fille, ou bien encore de veste courte Oversize…

Des vêtements de cérémonie pour enfant oui, mais avec des valeurs fortes !

Au-delà de l’aspect commercial, la marque se veut le reflet de valeurs sans concession : la qualité sans concession des produits, l’importance de l’écoresponsabilité et le respect des (bonnes) conditions de travail.

Mômemarket s’inscrit ainsi contre la fast fashion, en privilégiant des collections limitées, axées sur la qualité plutôt que la quantité.

Pour les entrepreneurs en herbe, la fondatrice de Mômemarket livre un conseil précieux : croire en son produit et suivre son instinct ! Elle souligne l’importance de se fier à sa propre vision, même face aux scepticismes de certains et aux obstacles inhérents à la vie de tout entrepreneur…

Mômemarket est donc plus qu’une marque : c’est une histoire de résilience, d’innovation et d’engagement envers un avenir plus durable. En mêlant audace créative et responsabilité écologique, cette entreprise illustre parfaitement la manière dont la mode peut être à la fois belle et bienveillante.

En synthèse, on peut dire que l’aventure de Chantal à travers sa marque Mômemarket témoigne de la possibilité de réussir dans l’industrie de la mode tout en restant fidèle à ses valeurs et en adoptant une approche responsable.

C’est un modèle inspirant pour les nouveaux entrepreneurs, qui démontre que l’instinct, la passion et un engagement fort pour l’écoresponsabilité peuvent mener au succès, même dans un secteur aussi complexe que celui de la mode !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatorze + seize =